top of page

La mobilisation se durcit

La Déroute des Routes s'exprimera ce samedi matin 14 octobre à Montpellier lors de l'action "Bloque Ton Périph", BTP », une des dix actions de la saison d'automne de la Déroute des Routes .

Après le rassemblement de milliers de personnes contre l’A69 et l'A133-A144 en périphérie de Rouen au printemps dernier, la saison d’automne de la coalition nationale La Déroute des Routes, réunissant 55 collectifs contre des projets routiers, s’est élancée sur le béton brûlant. Une série de 10 actions en France : de la Drôme au Val d’Oise en passant par la Haute-Loire et l’Isère, culminant avec la mobilisation contre l’autoroute Toulouse-Castres, avant de poursuivre la mobilisation en Ardèche, à Strasbourg puis à Rouen.Le groupe d’action moteur de la coalition et les collectifs des quatre coins de la France seront à Montpellier ce week-end du 14 et 15 octobre pour réclamer avec détermination la demande d'un moratoire sur tous les projets routiers et autoroutiers contestés et appeler à une mobilisation citoyenne massive contre l'A69 les 21 et 22 octobre prochains.


Réunis en rendez-vous ce 12 octobre au matin avec le ministre Clement Beaune pour entendre ses propositions, La Déroute des routes, le Réseau Action Climat, la Fédération des Usagers de la Bicyclette, France Nature Environnement, Les Amis de la Terre, Greenpeace, Agir pour l’Environnement et le Groupement National de Sauvetage des Arbres sont sortis de ce rendez-vous consternées par la surdité du gouvernement aux appels au bon sens et à la responsabilité.


✊ ⚠️📢 L’heure n’est pas à une négociation au cas par cas, mais à un #moratoireroutes pour une réflexion systémique sur la politique du tout-routier et ses alternatives !

Lire le communiqué de presse commun du 12 octobre 2023 :


À l’heure de l’urgence climatique, de la chute de la biodiversité et de la nécessité de changer nos modes de vie comme de préserver nos terres, l’État et des élus locaux soutiennent non loin d’une centaine de projets routiers à travers la France – qui vont à l'encontre des objectifs de la Stratégie Nationale Bas Carbone et du Zéro Artificialisation Nette.

A Montpellier, la table ronde de la Déroute des routes a lieu à 10h30. Elle est précédée d'une Vélorution et suivie d'une manif’action de la "garrigue qui se défend" . Un inter-collectif s'est organisé localement et nationalement pour dire Non au L.I.E.N.et son monde, ce projet de méga-périphérique encerclant Montpellier : après le Sud (A9/A709), le Nord (L.I.E.N.), l’Ouest (COM) et l’Est. Cette section générera une déferlante de camions et de voitures, une constellation de projets écocides à venir (ZAC, entrepôts logistiques, carrière, lotissements), une expansion de la Métropole de Montpellier sous l’effet d’une concurrence territoriale absurde et l'asphyxie des territoires qui nous conduisent droit dans le mur.

Voir le programme Non au LIEN et son monde, suivre les informations sur face book btp, venez sur le site à vélo en suivant la trace.


En même temps, se tient le 14 octobre dans le Trièves un Bal folk au profit de Trièves Mobilité Responsable pour le financement des frais d'avocat dans le cadre de la lutte contre les travaux sur la RD1075 (Trièves / sud Isère). Des mazurkas contre la Déclaration d'Utilité Publique permettant les expropriations ! Des chapeloises contre l'Autorisation environnementale qui donne le feu vert aux destructions d'espèces et de milieux protégés ! --> Pour donner un coup de pouce financier aux collectif Les Lichens et Trièves Mobilité Responsable voici leur cagnotte.

-->Voir leur page avec leur affiche.


Ensemble et solidaires, nous demandons collectivement le moratoire sur ces projets routiers contestés.




Comentários


bottom of page